Letra de Vieux Rêveur
Vieux Rêveur Video:
Tout a commencé quand j'pouvais plus quitter ma plume
A 11 ans j'kiffe le rap mais j'aime l'écriture mille fois plus
Bizarre mais dans l'blizzard elle voit l'salue au fond d'mon cœur
Elle me dit de garde le sourire, même si j'constate que le monde pleure
Et, celui-ci m'a fait pleurer, m'a écœuré
Le rêve de pouvoir le crier avec les tripes m'a effleurer
J'avais 13 ans quand j'ai lâcher mon premier texte avec hamza
Rapper ce qu'on écrit ça donne les frissons et gros moi j'aime ça
Alors je n'lâche pas, je n'lâche que des mots d'ma tête
Il en faut vraiment beaucoup pur que vos critiques m'atteignent
Assez timide à la base mais le micro m'a libérer
Même si la première fois que j'ai oser le prendre en main j'étais sidéré
Le jour où j'ai capté que vivre sans serait la misère
J'me suis trouver un blaze, j'ai plongé la tête la première
[???] sur le plafond, plus qu'une abréviation
Pour certains c'est un délire mais pour d'autre c'est d'la passion
Et vu qu'ça m'trotte depuis mon enfance
J'ai décidé d'partir en open mic et puis d'saisir ma chance
J'm'en rappelle du 7 avril, devant tous les gars d'ma ville
A 13 ans c'était stressant surtout qu'la skread est sur l'affiche
Une fois sur les planches le cœur me pique et comme un hérisson
A peine j'en parle je ressens les frissons
Un des premiers à croire en moi m'a dit: "vas-y, fais le taff"
Et en réalité j'serais nulle part sans DJ klash
Bah ouais j'savais même c'que c'était une mesure
Mais j'pouvais rapper toute la nuit j'te l'jure
Tout c'que ça m'apporte, c'est fou
Et quand y'a plus d'issues de secours, ma seule porte à moi: c'est vous
Vous qui m'avez encouragé, même quand j'tombais de très haut
Tu veux savoir qui m'a poussé à faire tout ça? Demande à Léo
D'mande à Omar et Joe, j'aime le rap depuis l'berceau
Et ma plus grande fierté c'est d'être rester avec les mêmes fréros
On a vraiment envi d'changer l'monde mais rien dans les poches
C'est pour les frêres dont j'm'éloigne, les frères dont j'reste proche
Pour tous ces freestyles en scred sur les quais
Depuis l'temps qu'on parle d'un véritable album, aujourd'hui je l'ai fais
Regarde d'où on vient, regarde c'qu'on a pu faire
Alors me demande pas pourquoi j'ai le sourire aux lèvres
On a la chance d'aller sur scène, rencontrer les artistes qu'on aime
Poser nos peines sur des skeuds, et les partager par centaines
Je sais qu'c'est pas donner à tout l'monde (non)
Voilà pourquoi j'écrirais avec le cœur jusqu’aux dernières secondes
Pas un seul jour ne passe, sans qu'j'pense à tout c'qui nous arrive
Sans qu'je veuille tout claquer pour la rime
On apprécie le goût des chose qu'en combattant l’adversité
Si j'pète les milles CD j'ai de quoi être bien à l'université
Pour tous ceux qui auront partagé les fautes
J'suis pas tout seul cet album c'est aussi le vôtre

[Outro]
C'est celui de tous ceux qui me suivent et soutiennent c'que j'fais mais
C'est avant celui de ceux qui me soutiennent au quotidien
Ceux avec qui j'ai passer des nuits à rapper
A délirer ou à rien faire, juste à voir le temps passer
Eux même savent qu'on a passé des moments d'fou
Mais si on s'en plaint souvent et qu'on veux qu'ça change
Don cet album il est tout d'abord celui d'ces frangins là
C'est celui d'Léo au premières loges depuis l'début
C'est celui d'Omar et Joe, d'mon grand frère
Qui m'ont tout appris et qui ont toujours été là
C'est celui de tonton Klash parce que tu m'a permis d'concrétiser les choses
Parce que on s'est rencontrer sur scène, on a rigolé sur scène, on a galérer sur scène
Et surtout tu m'a toujours aidé sur scène, c'est que l'début tonton
C'est aussi celui d'mes acolytes de feu [???], une belle bande de fous
C'est celui [???] d'mes frères, celui de Jc, Jeda et Jerem'
Max,Mathis et Lou, celui d'Matthieu de Nels', celui d'Franckie
De Jules et tous ceux que j'oublie
Pour tous ceux qui ont contribué à l'élaboration du projet de près ou d'loin
En tout cas c'est beaucoup plus simple de l'dire derrière un micro
J'vous remercie tous, c'est que l'début
A l'infini et au delà