Letra de Le Temps Passe
Le Temps Passe Video:
Ouais le temps passe
Et beaucoup de choses ont changées
Il m'reste des souvenirs de rimes, des sales refrains qu'on chantait
On a pas eu c'qu'on demandait, on aurait p't'être du s'concentrer
J'veux monter la haut, apercevoir le monde, le contempler
[?] compliments, que des éloges d'ivresse
Emportées par le vent, épuisées par le temps
Dans la Gameboy qui traine
Il y a pas qu'les modes qui changent
Quand j'pense à l'époque crois moi c'est pas qu'des mots
Sombre est l'bilan d'ces années mortes
Bordel j'suis complet quand j'y pense
J'ponderais des lignes avant d'sombrer dans l'silence
Et dans l'oreille, on a grandi sans modèle
Non excuse trop simple
J'crois qu'on s'est perdu dans nos rêves
La fumée, un tas d'pacotilles
Le temps ça passe trop vite, t'as pas compris ?
Personne renait sur ton Tamagotchi, c'est naze
M'en voulez pas, j'm'écarte
Il reste quoi lorsque s'étalent les masques et que s'd'évoilent les cartes
Et vas leur dire c'que t'as dans l'bide et de quoi t'as envie
C'est fou tout s'accélère
Et nous on tourne au ralenti
Mais cous', il y a comme une odeur de gens mais gens est fourbe
Etrange, moi c'est pas comme ça que j'voyais mon avenir pour etre franc
Terminé, la faucheuse est déterminée
Qui t'as dis que le savoir la gentillesse [?]
Mais non, il y a des regards que rien n'remplace
Et j'passe mon temps à répéter qu'le temps passe

Eh, j'assure malgré ça
Face au temps qui passe chaque jour
Avant qu'on m'rattrape, faudra qu'j'crache mon blaze partout
J'rape pour Nai-Tour, BXL, les alentours
Trop veulent cerner la vérité
Mais n'ont pas l'talent pour
Eh, j'assure malgré ça
Face au temps qui passe chaque jour
Avant qu'on m'rattrape, faudra qu'j'crache mon blaze partout
J'rape pour BXL, Nai-Tour, les alentours
Trop veulent tester la vérité
Mais n'ont pas l'talent pour

Le temps passe
Laisser trace sur les traits d'nos sourires
Mais au fil du temps l'amitié s'forge autour de nos plus beaux souvenirs
Mes sentiments gravés sur la feuille qui font notre histoire
Nous endurcissent comme toutes ces rimes grattées tard le soir
Toute ces fois ou j'ai pris l'mic pour ne pas faire d'la merde
Toutes ces galères que l'rap aura évité à ma mère
Laisse les parler dans quelques temps ils prendront peur
Et dites leur que mes rimes sortent du fond d'mon cœur
J'resterais sincère comme ce piano magnifique
J'garde espoir, histoire de m'dire que la fin sera pas trop triste
Ouvrir ses bras à la vie, sans voir l'horloge filer
Si t'as l'syndrome du bonheur n'hésite pas à m'le r'filer
Le time sur le sablier, coule comme l'encre d'nos plumes
Pour avancer face aux [?], quoi d'mieux que d'prendre du recul
J'veux qu'ma life prenne l'allure d'un métronome
Ni me mettre aux normes
Mes souvenirs s'envolent comme des feuilles en Automne
J'veux être libre, pouvoir faire mes valises
Si tout mes rêves s'réalisaient, de quoi pourrais-je encore rêver
Foutus rêves, on en parlera jamais trop
Mais à quoi ça sert d'en faire si tu n'en réalises aucun
C'est que l'début, il m'faut d'la force donc je prie l'soir
Ecrasez nous mais on cessera au grand jamais d'y croire
D'la rage et d'l'espoir
Tu n'verras qu'ça dans mes yeux
J'attendrais pas éternellement l'étoile filante pour faire un vœux

Eh, j'assure malgré ça
Face au temps qui passe chaque jour
Avant qu'on m'rattrape, faudra qu'j'crache mon blaze partout
J'rape pour Nai-Tour, BXL, les alentours
Trop veulent cerner la vérité
Mais n'ont pas l'talent pour
Eh, j'assure malgré ça
Face au temps qui passe chaque jour
Avant qu'on m'rattrape, faudra qu'j'crache mon blaze partout
J'rape pour BXL, Nai-Tour, les alentours
Trop veulent tester la vérité
Mais n'ont pas l'talent pour

C'est Seyté, Youssef
Le temps passe
Eh, la Smala, la Trilogique loin d'être illogique hein
Vers l'infini et au delà