La Danse Des Ombres Letra

Seyté

À Ciel Ouvert

Letra de La Danse Des Ombres
La Danse Des Ombres Video:
Lyrics fines parlent en paix, apéritif sinistre
Chill disent-ils, c'est pas du lourd c'est du spiritisme
Les temps sont durs présence obscure revenant en visite
On s'infiltre vite puis facile on s'rend invisible
Avant la fin tape ta prière de schlag
Marre d'vos piètres punchlines
J'm'en vais nager dans une rivière de slimes
Mes amis célestes sont joyeux pourtant la fête est gore
J'aime danser avec les ombres, chanter avec les morts
C'est mystique les portes s'ouvrent toutes seules
Les placards d'l'appart claquent
Et j'tape les cartes avec 3/4 cadavres
Les esprits crient, entendez vous l'coup d'gueule?
C'est pas une vaste mascarade ça crame
La valse c'est grave macabre
J'déambule, j'perds mon temps, j'tends l'oreille et j'crois
C'est pas juste que j'entends des voix mais qu'en plus j'les comprends
C'soir j'déserte la demeure, j'laisse ma femme en plan
J'marche vers un grand manoir noir, voir des dames en blancs
Promis que j'rentre tôt j'ai 7 sorciers dans l'dos
S'il accepte tantôt, je t'apprendrai le langage des fantômes
Des spectres fous ont envahi mon vrai taudis tout gris
Depuis chaque nuit, j'invoque les esprits sans verre d'eau ni bougies
C'est chaud mais sans plus, j'hypnotise sans pendule
J'rentre plus, j'reste seul, j'écris dans un champ d'pendus
J'oircis mon âme jusqu'à atteindre la laideur éternelle
Y'a pas d'erreur ça fait peur la frayeur est réel

Et t’étonnes pas si nos voix hantent les ondes
Les esprits pleurent la pendaison, lente et sombre est la danse des ombres
Le doute me ronge, dans l'gouffre j'te plonge
Écoute le son que font mes cousins d'outres-tombe
Et t’étonnes pas si nos voix hantent les ondes
Les esprits pleurent la pendaison, lente et sombre est la danse des ombres
Le doute me ronge, dans l'gouffre j'te plonge
Écoute le son que font mes cousins d'outres-tombe

??? vide en poche, malgré les rides toujours un spliff en bouche
À m'demander avec quoi faire rimer ma vie de fantôme
Un gris visage pâle, dans d'sale draps et ça date
Non là entre squelettes carcasses et cadavres plus d'place dans les placards
Orage ambiance brumeuse la ou les anges chantent furieux
Et par nos pera on reste attirés comme des enfants curieux
T'écoutes chanter les ténèbres et vois danser les ombres
Dans c'game éternel vacancier, dans nos cœurs l'arc en ciel est mort ouais
Inspiration macabre, la prod est morbide
Comme Hodi, la nuit j'essaie d'dormir mais les esprits m'attaquent
Évite la casse, récite la formule et déchire la page
Mal de vivre une maladie dont on guérira pas
Qu'on te décrive le décors manque plus des cris d'corbeaux
Parce qu'là pour espérer faire d'vieux os
J'crois qu'on a pris trop d'dop
À la longue éprouvant, mortel on se l'est prouvé souvent
Surement pour ça qu'on a ces têtes à jouer dans un film d'épouvante
Donc crois en mon flair de loup d'ici ça sent la chair d'poule
Vu que face au flamme souvent un cœur pur pèse plus lourd qu'une paire de couilles
Vends ton âme torturé t'as plus qu'as remplir l'formulaires
J'ai l'flow funèbre t'as peur d'prendre forme humaine et j'laisse la prod muette

Et t’étonnes pas si nos voix hantent les ondes
Les esprits pleurent la pendaison, lente et sombre est la danse des ombres
Le doute me ronge, dans l'gouffre j'te plonge
Écoute le son que font mes cousins d'outres-tombe
Et t’étonnes pas si nos voix hantent les ondes
Les esprits pleurent la pendaison, lente et sombre est la danse des ombres
Le doute me ronge, dans l'gouffre j'te plonge
Écoute le son que font mes cousins d'outres-tombe

Parait que ça conspire ça parle de Casper et de fantômes du dimanche
Mais la vérité autre part au mic c'est une au paire de manche
Si les bons bilans ici c'est Zombieland
Donc poto la tu tombes c'est l'corbillard direct pas l'ambulance